15 avril 2015

PRUDENCE EN FORÊT !

L'ouverture de la pêche, c'est bientôt !

Les températures se font plus clémentes, et on se retrouve vite dehors, au bord de l'eau, pour faire ses premiers lancers. On le sait tous, certaines zones boisées sont très denses, on a tous voulu traverser une jungle impénétrable pour arriver devant une fosse prometteuse. Mais cette année, ce sera à vos risques et périls. Si vous habitez près de la région des grands lacs, vous pourriez avoir une bien mauvaise surprise. Et cette zone est vouée à s'agrandir. 

Une tique n'ayant pas encore prélevé sa ration de sang
La nouvelle est tombée ce matin sur CBS News. Les tiques du Nord-est et du pourtour des grands lacs sont désormais porteuses du virus Powassan. C'est une maladie rare, dont les symptômes ressemblent en tous points à ceux de la maladie de Lyme, déjà connue, en dehors du fait qu'ils sont bien plus sévères, et qu'ils se manifestent très rapidement. 

Cette maladie reste pour l'instant incurable.
Elle peut mener à des encéphalites et à des méningites, avec séquelles neurologiques permanentes. Comme elle agit plus rapidement que la maladie de Lyme, les symptômes se déclarent dans les heures qui suivent la morsure de la tique. 10 % des patients sous encéphalite ont succombé à l'infection.
Le virus Powassan reste néanmoins rare. Il n'a infecté que 50 personnes aux États-Unis au cours de la dernière décennie. La maladie de Lyme, elle, compte près de 30 000 cas avérés auprès du CDC chaque année, même si au final plus de 300 000 diagnostics positifs sont délivrés.

Les patients à risque sont ceux qui sont souvent en contact avec la nature, les zones boisées, les herbes hautes, les buissons, la forêt. Chasseurs, pêcheurs, promeneurs, randonneurs, tous peuvent être atteints.

C'est d'ailleurs pour cela que vous retrouvez cette information ici. Quand la température commencera à monter, évitez les zones trop denses, portez des vêtements à manches longues et un pantalon. 

Après chaque excursion, n'oubliez pas d'inspecter tous les recoins de votre corps. Les tiques aiment s'installer dans les zones chaudes et moites, comme les aisselles et l'aine. Les répulsifs comme le Watkins font aussi des miracles, ne les oubliez pas !

Louis,
pour Montréal Pêche Blog.

1 commentaire:

  1. Bonjour!
    j'aurais un questions pour les petit animaux chien chats .Je viens de déménager dans un coin très beaux dans la nature il a beaux de pin épinettes et je a coté d'une rivière ..Est-ce-que il aurait du danger pour mes animaux et moi coté tiques ,ou c'est vraiment dans une forêt dense. je suis inquiète ,est-ce-qu'il du danger ...merci

    RépondreSupprimer